close

Raymond Georges Sfeir

Date of death: Thursday, 16 July 2020

Number of Readers: 142,553

Relatives

Wife

Marie Rose Majid Najjar

Children

Georges Sfeir
Ghada Sfeir et son fils: David
Aya Sfeir, épouse Ralph Yachoui, et leur enfants

Brothers

Sélim Sfeir. son épouse Marie Claude Asseily

Sisters

Liliane Sfeir, ses enfants et leurs familles
Andrée Sfeir, épouse Ulli Semler, leur fille et sa famille

Related Family

Ainsi que les familles Sfeir, Najjar, Ghossein, Yachoui, Fakhry, Semler, Garaud et leurs alliés au Liban et à l’étranger
Ont la douleur de faire part du décès, survenu le Jeudi 16 Juillet 2020, de leur regretté époux, père, frère grand-père, beau-père et beaux-frère

Funeral

DateMonday, 20 July 2020

Time04:00 pm

PlaceÉglise Sainte-Rita, à Horch Tabet, Sin El Fil

Get Directions

Burial

DateMonday, 20 July 2020

Time06:00 pm

PlaceÉglise Saint-Michel, rue du Fleuve, à Rmeil

Get Directions

Condolences

FromMonday, 20 July 2020

TillMonday, 20 July 2020

Time12:00 pm till 12:00 pm

PlaceEn raison des circonstances actuelles, la famille s’excuse de ne pouvoir recevoir les condoléances

Notes

L’absoute sera donnée le Lundi 20 Juillet 2020 à 16h, en l’église Sainte-Rita, à Horch Tabet, Sin El Fil.
L’inhumation aura lieu dans le caveau de la famille en l’église Saint-Michel, rue du Fleuve, à Rmeil.
En raison des circonstances actuelles, la famille s’excuse de ne pouvoir recevoir les condoléances, et prie les parents et amis de s’associer à ses prières depuis leur domicile.
Prière de considerer cet avis comme tenant lieu de faire- part personnel.
Condoléances par email: grsfeir@gmail.com

******************************
En raison de la quarantaine obligatoire imposée par les autorités, Vous pouvez remplacer votre visite de condoléances afin de rendre hommage au défunt (e) et soulager la peine des parents, en allumant une bougie ou en écrivant un message de condoléances.
L'équipe de khoolood

Messages of Condolences

No messages, be the first to leave a message.

Send a Message of Condolences to Raymond Georges Sfeir

You must